diagnostic immobilier Corte

Espace client

Diagnostics immobiliers

RT 2012

Autres prestations

Nos services

dpe Lecci Diagnostic immobilier Figari dpe Figari

Infiltrométrie

L’infiltrométrie, ou test d’étanchéité à l’air, est une technique qui permet le repérage et la localisation précise de fuites d’air affectant un bâtiment et le rendant par là même très gourmand au plan énergétique. L’infiltrométrie contribue à faciliter la mise en œuvre de travaux d’isolation thermique ciblés qui conduisent à augmenter le confort thermique, acoustique et même sanitaire d’un bâtiment tout en minorant sa consommation énergétique. Et lorsque la consommation en énergie d’un bien accuse  une baisse sensible, les principaux bénéfices en sont une diminution des factures énergétiques et une réduction des émissions de CO 2.

Autre avantage de l’infiltrométrie : elle  permet des travaux assurant une meilleure circulation de l’air, un facteur de protection durable de l’isolation du bien. Il faut savoir qu’en France, le débit de fuites relevé dans un logement individuel correspond en moyenne à une fenêtre de 50x50 cm ouverte en permanence sur l’extérieur !

La conduite de tests d’infiltrométrie est l’affaire de professionnels qualifiés et certifiés et elle requiert du matériel de haute technicité, régulièrement vérifié et étalonné. Ainsi les techniciens mesureurs doivent disposer d’une porte soufflante, aussi appelée « blower door » en anglais, qu’ils placent sur une des ouvertures. Elle est reliée à une sonde de pression, elle-même couplée à logiciel de perméabilité à l’air. La porte soufflante doit être étalonnée tous les trois ans tandis que la sonde le sera annuellement. Ce matériel est complété par un anémomètre, un lasermètre ainsi que par un appareil à fumée pour la localisation des fuites auxquels s’ajoute une caméra  thermique. Dans le cadre d’une rénovation, le test d’infiltrométrie n’est pas une obligation mais l’infiltrométrie est une alliée de taille pour élaborer et conduire des travaux d’isolation beaucoup plus performants en matière d’isolation.

Par contre, dans le cas d’une construction neuve, qu’il s’agisse d’habitat individuel ou collectif émanant d’un particulier ou d’un professionnel, le test d’infiltrométrie  est une obligation réglementaire depuis le 1er janvier 2013 et ce pour satisfaire aux obligations de la Réglementation Thermique 2012 (RT2012). Même si au plan légal, seul un test d’infiltrométrie en fin de chantier est obligatoire pour obtenir l’attestation finale RT2012, la réalisation de deux tests d’infiltrométrie, menés à deux moments-clé du projet, est vivement recommandée.

Ainsi le test d’infiltrométrie en cours de chantier -lorsque la construction est hors d’eau et hors d’air- n’est pas obligatoire mais il peut s’avérer très utile. Tous les défauts, tels que les fuites d’air, les interstices de l’enveloppe constatés à ce stade pourront être ainsi corrigés sans dommages pour le second œuvre.

Le test d’infiltrométrie final, réalisé à  réception du chantier, vise à s’assurer d’une étanchéité à l’air du bâtiment conforme aux règles en vigueur. Il doit être joint aux documents demandés dans le cadre de la seconde attestation RT2012 et il est indispensable pour la labellisation RT2012.

Installés en Corse, spécialistes de cette technique et opérant dans la majorité des villes de l’île de Beauté, les diagnostiqueurs certifiés d’ABM peuvent mener vos tests d’infiltrométrie dans des conditions optimum de réalisation tant au plan des compétences, des délais que des tarifs.

Diagnostic immobilier proche de Corse